Mon arrêt avec Champix ?

Le 1er Jour sous Champix (4 vs 7)

Vendredi 13/01/2017 : Le 1er jour avec Champix : 4 cigarettes au lieu de 7

(Attention, ce « 1er jour » n’est pas significatif car j’ai commencé à 22h30 et il n’a donc duré que 3 heures 8O Il vaut mieux se reporter aux jours suivants pour avoir un meilleur reflet de la situation, je tenais néanmoins à en parler pour vraiment vous rapporter toutes les étapes de mon sevrage)

 

Bien ! J’ai donc décidé d’arrêter de fumer et, j’ai demandé à mon médecin de me prescrire du Champix.

Il va donc à présent me falloir commencer et me lancer sérieusement dans « l’aventure » et quoi de mieux qu’un Vendredi 13 :-) ?

Après avoir lu toute la notice (au secours !!!) et compris* au passage qu’il fallait que je choisisse un jour précis pour mon arrêt définitif – jour qui doit être compris entre le 8ème et le 14ème jour du traitement – je décide que ce sera le 23 janvier.

* Précision importante : en effet, mon médecin ne m’avait rien expliqué ni précisé à propos du processus d’arrêt avec ce médicament.

Donc, ce sera le lundi 23 janvier :

  • D’une part, cela coupe la poire en deux (10 jours, ça me laisse un peu plus de temps que 8 et, encore une marge de 4 jours si les choses ne se passaient pas comme espéré)
  • et puis, ce serait l’anniversaire de mon père s’il était encore en vie : alors j’y crois !

Cependant, pour ceux qui se poseraient la question : bien entendu, tout cela n’est qu’un hasard du calendrier, je n’avais rien prémédité à ce sujet. Mais, comme d’un autre côté,  je ne crois pas aux hasards… Ça me fait marrer de voir (une nouvelle fois !) la contingence des évènements dans ma vie.  Oui, je me marre :-)

—-

A 22h30 j’ai donc pris mon premier comprimé de champix, en milieu de repas (euh…Oui, j’étais un peu à la bourre ) : 0.5 mg

Ensuite, pause devant la télé et coucher à 1h15 du matin.

Donc, en gros 3 heures éveillée.

Effets physiques :

- Dans les minutes qui ont suivi la prise du Champix, douloureuse impression de reflux gastro-œsophagien avec une sorte de point désagréable au niveau du sternum.

Comme j’ai par ailleurs quelques problèmes gastriques environnants, j’ai toujours sur moi de l’Inexium (idem motilium) et j’en prends donc 1 sans attendre.

- Légère (et très surmontable) sensation de nausée qui ne durera qu’une vingtaine de minutes.

Autres Effets :

- Impression que mes cigarettes sont plus « fortes » que d’habitude, au niveau de la gorge (ça rape, ça brûle un peu) : effet psycho ou réalité ???

Compte-rendu journalier :

- 3 ou 4  cigarettes fumées (en 3 heures), c’est « honnête » mais, y a pas vraiment de quoi sauter en l’air. Disons qu’habituellement j’en aurais fumé 3 de plus donc pour l’instant, c’est bof….

Cependant, je me rends bien compte que ce n’est évidemment que le tout début et j’attends donc demain avec impatience, sans me démonter le moins du monde.

A demain donc ;-)

 

Mots-clefs :, , , , ,

A propos de Votre-dévouée-administratrice

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus