Mon arrêt avec Champix ?

Jour 8 sous champix (15 vs 47)

cliquer sur l'image pour agrandir

cliquer sur l’image pour agrandir

Bonjour les amis,

Oh, je sais ! Vous allez vous dire :  » Quand même ! 15 cigarettes au bout de 8 jours, ça  a l’air plutôt moyen comme traitement ! Est-ce que ça vaut vraiment le coup finalement  ce Champix ? »

Et là, je vous répondrai : quand vous dites que vous fumez tant par jour : qu’entendez-vous par jour ? Et, avez-vous remarqué que j’avais pris soin de préciser mon « temps d’éveil » pour chaque jour dans mon tableau ? A votre avis, pourquoi l’ai-je fait ?

>>> Et bien, justement, pour que mon évolution sous champix soit le reflet de la stricte réalité et non de l’ « à peu près ».

Rappelez-vous : sur ma page d’accueil, je vous annonçais fumer entre 20 à 40 cigarettes par jour ! Certes, mais vous réalisez bien que c’est du quitte au double tout de même !?  Donc, il va de soi que cette différence dépend aussi et surtout du nombre d’heures qu’il y a dans mes « jours ».

En moyenne haute, avant de commencer mon sevrage avec le champix, mes journées étaient d’environ 15h (et là, j’étais évidemment à mon maximum de conso, à savoir 40 cigarettes/jour).

Maintenant, regardez de nouveau mon tableau aujourd’hui, au jour 8…

Oui, vous lisez bien : j’ai été éveillée pendant 19h30 !!! Et d’ailleurs, hormis le jour 1  (qui n’est pas représentatif puisque j’ai pris mon 1er cachet un soir à 22h30, d’où les 3 heures d’éveil) depuis le début du traitement, il n’y a eu que 2 jours (le 2éme et le 5éme) où je me sois trouvée dans une situation « habituelle », c’est à dire : à vivre des journées n’excédant pas 15 heures d’éveil.

>>> Par conséquent, il vous peut-être plus facile de comprendre et d’admettre à présent que, dans de telles conditions, en effet 15 cigarettes pour une journée de 19h30, c’est quelque chose de positif pour moi!! Et cela, même si j’ai dit hier que j’allais « tenté » une nouvelle approche dés aujourd’hui en ne m’accordant que 10 cigarettes pour la journée puisque j’avais aussi indiqué que je prévoyais 15h d’éveil pour aujourd’hui et non 19h30 !

***

Alors, me direz-vous, c’est très bien tout ça mais, ça ne fait pas vraiment avancer le schmilblik ! Tu fumes toujours et toujours trop ! Et si tu réduis ta « consommation-heure » d’un côté pour augmenter les heures en question, d’un autre côté : tu ne réduis pas vraiment ta consommation globale par tranche de 24 heures ! Donc, tout confondu, tu fumes toujours autant !

En effet, je vous le concède. :-(

1- Si l’on s’en tient aux jours 2 à 8 (le 1er étant insignifiant), j’ai fumé 111 cigarettes en 7 jours ce qui représente une moyenne journalière de 15.86 cigarettes/jour et, mes poumons se foutent bien de savoir si j’étais réveillée plus longtemps ou pas !

2- Même si 15.86 cigarettes/jour c’est moins que 30 (je coupe la poire en deux entre mes 20 à 40 cigarettes habituelles) : c’est encore énorme !

3- Je ne me suis pas lancée dans ce sevrage médicamenteux, cher et contraignant* pour simplement réduire ma consommation de tabac ou encore m’amuser à je ne sais quel drôle de « jeu psychotique » qui consisterait à me mesurer à moi-même chaque jour !

ET LA : C’EST LE DECLIC !!!

Car en effet, j’ai compris à la fin de cette journée que comparer MA consommation actuelle à MA consommation antérieure était un non sens TOTAL ! Non, cela n’a strictement AUCUN SENS ! En faisant ce tableau et, en comptant chacune de mes cigarettes fumées, les heures entre ces cigarettes etc depuis le début de mon traitement avec Champix, cela m’a aidé en effet les premiers jours.

Mais…Plus après, au contraire et, SURTOUT :

PAS ARRETER DE FUMER comme je vous l’explique ici. Non, cela m’a aidé à comprendre…

Pourtant, je vais le finir ce tableau, histoire que vous qui me lisez, vous puissiez toujours avoir ce « repère » ; un repère tronqué mais qui est au départ, la seule façon « d’estimer » l’efficacité de cette méthode de sevrage pour ceux qui hésitent et qui utilisent les divers témoignages du net (dont le mien) pour se lancer.

Donc, vous trouverez ce tableau jusqu’au jour 10, comme c’était prévu au départ ;-) Mais, il m’est d’avis que les 2 derniers jours vous surprendront certainement…

Maintenant, pour revenir à ma « journée 8″ sous champix, je vous rappelle qu’elle marquait le début de l’étape 3 avec le passage de 2 comprimés de 0.5g/j à 2 comprimés de 1g/j.

Donc, on pourrait penser – tout naturellement – que ce changement aurait du avoir un impact plus grand sur ma consommation. Pourtant, toujours à l’appui de mon tableau, nous serons tous d’accord pour dire que cet impact est à peine visible.

Cependant, les effets (physiques) du Champix sont indéniables :

Pour les + : Réduction quasi immédiate de 50 à 60% de la consommation habituelle et ceci, sans effort particulier

* Pour les – :

- Insomnies importantes,

- Douleurs musculaires ultra brèves et éparses mais tout de même ressenties,

- Douleurs thoracique et nausées jusqu’à 30 minutes après chaque prise,

- Rares passages nauséeux le reste de la journée

Et, nous le savons, cette liste n’est pas exhaustive : elle dépend de chacun ! Néanmoins les points positifs de ce traitement sont communs à presque tous les rares témoignages que j’ai pu trouver en ce sens (1 seul disait que cela n’avait rien changé du tout pour lui).

Moralité : Si le sevrage nous semble long ou inefficace avec le champix, c’est que le problème vient peut-être d’ailleurs… Mais, le traitement, lui, fait son boulot sinon, il n’y aurait tout simplement aucun effet, ni positif, ni négatif.

Maintenant, il est certain que si vous l’entreprenez en vous disant : « Super ! Je vais arrêter de fumer sans même y penser grâce à un super médoc » : là… Vous risquez de déchanter…

Je vous en parlerai demain (jour 9) si vous êtes sages :lol:

Tchusss

 

Mots-clefs :, , , , , , , ,

A propos de Votre-dévouée-administratrice

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus